Antécédent
A
Behaviour
(comportement)
B

Conséquence
C

L'A.B.A. - Analyse appliquée du comportement

Qu'est ce que l'ABA ?

L’ABA (analyse appliquée du comportement) est une pratique qui émerge dans les années 50 lorsque des recherches appliquent les principes du comportement pour améliorer les comportements dit «socialement» importants. Aujourd’hui , c’est plus de 800 articles de recherche par an qui sont publiés via le "Journal of Applied Behavior Analysis" (JABA Journal of Applied Behavior Analysis - Wiley Online Library).

La pratique de l’analyse appliquée du comportement va se focaliser sur la découverte des relations fonctionnelles entre le comportement et les variables qui le contrôlent. L’ABA se focalise, en effet, sur les antécédents au comportement et sur ses conséquences. Ainsi, en ABA c’est le comportement qui est le sujet, l’objectif étant de diminuer la fréquence d’apparition des comportements inadaptés, d’augmenter l'apparition des comportements socialement importants pour l’enfant, mais aussi de favoriser l’apprentissage de comportements encore inexistants.

Pourquoi l'ABA ?

L’ABA utilise des mesures précises du comportement et évalue si les améliorations du comportement visées sont réelles pour l’enfant. Elle reste à ce jour une des pratiques qui a montré le plus d'effets positifs et significatifs auprès de personnes autistes. C’est d’ailleurs depuis plus de 40 ans que les pays étrangers, tel que les Etats-Unis et le Canada, reconnaissent et pratiquent l’ABA avec succès.

Communication par l'échange d'images

C’est une méthode basée sur l'échange d'images, qui vise à augmenter l'occurrence de la communication de l’enfant.

L'autisme en France - Une situation alarmante

Selon l’Inserm (2010), un enfant sur 156 serait atteint de TED. De plus, la prévalence de l’autisme serait passée de 1/2000 naissances à 1/150 en 10 ans. En France, ce sont actuellement 430 000 personnes qui sont atteintes de Troubles du Spectre Autistique, dont 108 000 enfants. L'autisme constitue donc aujourd'hui un réel problème de santé publique.

D'une part, la France tarde à installer des dispositifs efficients pour dépister et traiter cette maladie. Ainsi, un premier diagnostic d’autisme (possible de nos jours à partir de 2 ans) n’est dépisté dans notre pays qu’à partir de 6 ans en moyenne. De même, les méthodes thérapeutiques comportementales ayant fait leurs preuves notamment aux Etats-Unis et au Canada ne restent que très occasionnellement appliquées dans les institutions publiques de soin. Les enfants autistes sont le plus souvent déscolarisés et traités par des méthodes dont les effets sur l'autisme ne sont pas avérés. Actuellement, le taux d'enfants autistes non scolarisés est de 80%.

Enfin, les institutions privées prodiguant les soins adaptés restent rares et très coûteuses (environ 2 000€ par mois).

Aider l'association

Logo PaypalAfin d'aider les familles, organiser des vacances pour les enfants et obtenir du matériel adapté, B-aba autisme récolte des fonds. Vous pouvez nous aider !

Contactez-nous

Pour toute question ou pour nous proposer votre aide

Restons connectés

Suivez nos dernières informations sur notre page Facebook

ou en vous abonnant à notre newsletter :

Nos partenaires

Logos de nos partenaires

B-aba autisme est soutenu par plusieurs structures. Si votre entreprise ou association veut s'associer à B-aba, c'est possible !